| 
Sécurité  | A propos de StepStone  | Sélectionnez votre langue : FR EN
Recherche d'offres d'emploi
(par mot-clé)
(ville ou code postal)

Le processus de recrutement

En combien de semaines un emploi est-il pourvu aujourd'hui ? Combien de candidats comporte la 'short list' (sélection finale) d'un recruteur ? Et combien d'entretiens faut-il pour prendre une décision ? Lequel des managers est le plus impliqué dans le process de recrutement dans l'entreprise ? Au gré d'une de ses dernières enquêtes européennes, le cabinet de recrutement Robert Half a rassemblé les réponses à ces questions, sous forme de chiffres clés.

Quel est le délai moyen pour pourvoir un poste ?

En France, 32% des managers pourvoient un poste vacant en 4 à 5 semaines et 29% en 2 à 3 semaines. Selon les 10 autres pays observés par le cabinet Robert Half, la majorité des recrutements s'effectue :

· en 2 à 3 semaines en République Tchèque et en Espagne (auprès de 44% des managers tchèques et 37% de leurs homologues ibériques)

· en 4 à 5 semaines en Suisse (43%), en Allemagne, aux Pays-Bas (36%), en Autriche (35 %), en Irlande (32%) ainsi qu'en Italie (31%)

· en 6 à 10 semaines au Luxembourg et aux Pays-Bas (28%) ainsi qu'en Belgique (26%)

Il arrive même que certains postes soient pourvus en moins d'une semaine dixit 30% des recruteurs espagnols, ou a contrario en plus de 10 semaines par 18% des managers belges et italiens.

Bruno Fadda, Associate Director de Robert Half International France indique : « Depuis bientôt deux ans en France, nous constatons un allongement du processus de sélection. Le risque clairement identifié - et constaté - est de 'perdre' des candidats valables. Il est recommandé d'obtenir en amont (c'est-à-dire avant toute autre démarche) l'accord de toutes les personnes impliquées dans le recrutement sur le contenu du poste et le profil recherché. Je conseille également de planifier en tout début de process les différents entretiens prévus avec tous les intervenants même si les noms des finalistes ne sont pas encore connus. »

Et les nominés pour un poste sont au nombre de … ?

Si le process de recrutement peut s'échelonner jusqu'à 10 semaines comme vient de le détailler l'enquête du cabinet Robert Half, combien de candidats font partie de la liste des « heureux nominés » dans la majorité des recrutements en 2010 ?

· entre 1 et 3 finalistes : en République Tchèque (39%), Autriche (37%) et en Belgique (22%)

· entre 4 et 6 finalistes : en Suisse (42%), en Allemagne (38%), en Irlande et au Luxembourg (35%) ainsi qu'en France (28%) et aux Pays Bas (24%)

· de 7 à 10 finalistes : en Allemagne et en France (16%) ainsi qu'en Espagne (15%)

Certains managers interrogés lors de cette enquête déclarent même avoir été confrontés en 2010 à une liste finale de pas moins de … 11 à 20 candidat(e)s (!), pour 13% des Italiens et 12% des Français.

Bruno Fadda, Associate Director de Robert Half International France conseille : « Il convient de sélectionner 3 à 5 candidats pour un premier rendez-vous. Pour éviter la déconvenue d'un désistement de dernière minute, 2 à 3 seront invités à participer à un entretien final. Un candidat est écarté uniquement après examen de ses compétences (et non sur la base de critères discriminants). Il est recommandé d'informer ce candidat et l'éventuel partenaire de recrutement qui l'avait sélectionné des raisons qui ont guidé ce choix. »

… pour une décision finale à l'issue de 2 à 3 entretiens en France

D'un 'extrême' à l'autre… Si 33% des managers allemands effectuent en moyenne plus de 5 entretiens pour procéder à un recrutement suivis par 17% des Autrichiens, en revanche 22% des Tchèques et 17% Irlandais ne procèderaient qu'à un seul entretien. En France, 57% des responsables chargés d'un recrutement prennent leur décision finale à l'issue de 2 à 3 entretiens.

C'est ce nombre moyen de 2 à 3 entretiens qui prévaut largement. On le retrouve au Luxembourg (82%), aux Pays-Bas (80%), en Espagne (61%), en Italie (59%), en Suisse (57% comme en France) ainsi qu'en Autriche (51%).

Zoom d'ensemble sur la France :

· 32% des responsables qui recrutent pourvoient un poste en 4-5 semaines, 29% en 2-3 semaines, 16% en 6 à 10 semaines.

· 28% des responsables qui recrutent ont dans leur liste finale de sélection 4 à 6 candidats, 16% en ont 7 à 10, 14% en ont jusqu'à 3.

· c'est le(la) responsable du service concerné qui est le(la) plus impliqué(e) dans le process de recrutement (30% des cas), devant le(la) responsable ressources humaines (25%), le(la) responsable du recrutement (22%) et l'équipe d'encadrement ou le management (PDG, DG, Directeur) (21%).

 

A propos de cette enquête

Ces résultats émanent de l'enquête menée par le Groupe Robert Half en avril-mai 2010 auprès de plus de 2 400 managers (ressources humaines, financiers ou dirigeants) en charge du recrutement dans 13 pays (dont Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, République Tchèque, Suisse) sur la base d'un échantillon représentatif d'entreprises.

 

StepStone vous souhaite de trouver bientôt un emploi dans votre région.

Articles connexes

Les femmes ont-elles une place dans le secteur industriel ?

CPIMAGE:40739|femme dans le secteur industriel

Emploi dans le secteur industriel et mixité des métiers. Les emplois du secteur industriel sont-ils mixtes ? Zoom sur un secteur qui va vers une féminisation de ses effectifs.

En savoir +

Se faire embaucher lorsque l'on est senior ?

CPIMAGE:40401|l'emploi des seniors

Alors, comment faire pour travailler lorsque l'on est senior ? Et comment répondre aux offres d'emploi en mettant toutes les chances de son côté ?

En savoir +

Comment bien (re)démarrer sa recherche d’emploi en 5 étapes

CPIMAGE:40211|bonnes résolution emploi 2015

Le mois de janvier est le mois des bonnes résolutions : que vous soyez employé ou au chômage, il est souvent venu le moment de reprendre votre recherche d’emploi. Voici quelques étapes à suivre pour partir sur de bonnes bases !

En savoir +

Savoir lire une offre d'emploi

Il est indispensable de bien lire une offre d'emploi avant d'y répondre. En effet, tous les éléments d'information sont présents dans l'annonce et doivent être utilisés dans la lettre de motivation. L'offre d'emploi présente les missions qui seront demandées au futur titulaire du poste. Elle expose également les conditions requises et le profil recherché par l'employeur : formation, expérience, qualités et atouts du candidat sont énumérés par l'offre d'emploi.

En savoir +

Choisir un emploi fait pour vous

Afin de savoir quel emploi est fait pour vous, il faut également sonder vos motivations personnelles. En effet, certaines personnes souhaitent un travail dans lequel elles sont actives, même si cela leur prend beaucoup de temps. D'autres préfèrent avoir des responsabilités limitées, mais être performantes dans leur emploi. Ainsi, chaque poste comprend des avantages et des inconvénients : c'est à vous qu'il revient d'analyser vos envies et vos motivations pour choisir un emploi.

En savoir +

FR_Call to Action CV

FR_Call To Action_jobagent

FR_Call To Action_newsletter