Pour avoir une chance de décrocher un emploi, il faut postuler 40 fois en moyenne !

D'après une enquête StepStone 2017, menée auprès de 15 000 candidats

Pour avoir une chance de décrocher un emploi, il faut postuler 40 fois en moyenne !

D'après une enquête StepStone 2017, menée auprès de 15 000 candidats
Aujourd’hui en France, nous comptons presque 3 fois plus de chercheurs d’emploi que de postes ouverts. Le candidat de 2017 fait face à une concurrence démesurée et il le sait: il n’est pas le seul sur le marché de l’emploi à convoiter ce poste qu’il désire tant. Le parcours du combattant commence alors!

Nous avons mené l’enquête auprès de 15 000 candidats, 45 jours après avoir déposé une candidature sur StepStone.fr, pour en apprendre davantage sur la recette miracle qui conduit à l’embauche.

Les habitudes des candidats en matière de recherche d’emploi.

Si à l’évidence 100% des répondants ont utilisé les services d’un job board généraliste pour postuler, ils sont également 32% à utiliser les réseaux sociaux et 55% à se tourner vers les sites emploi spécialisés,où l’offre est plus ciblée. Globalement ils sont 80% à utiliser au minimum 5 sites différents pour postuler. Le marché de l’emploi étant très concurrentiel en France ce chiffre n’étonne pas, mais grâce à cette enquête, nous apprenons que 18% des sondés n’utilisent que notre plateforme!

45 jours après avoir postulé où en sont les candidats dans leur processus de recrutement ?

Déjà, 84% des candidats n’ont jamais reçu de réponse de la part des entreprises pour lesquelles ils ont postulé. Un pourcentage qui peut paraître exorbitant, mais certains recruteurs reçoivent jusqu’à 30000 candidatures par an et confient manquer cruellement de temps pour répondre à chaque candidat. Chez nos voisins allemands, seulement 46% ne reçoivent pas de réponse. S’il est possible qu’une différence culturelle entre en jeu, l’Allemagne compte aussi beaucoup moins de demandeurs d’emploi et les entreprises reçoivent moins de candidatures que nos firmes françaises.

Ensuite, sur les 16% de candidats qui ont reçu une réponse, seulement 5% d’entre eux ont décroché un premier entretien d’embauche, 2,2% sont en plein processus de recrutement. Et pour les plus chanceux, 1,5 % avaient déjà signé leur contrat de travail au bout de 45 jours. Et nous ne sommes pas les moins bien lotis, en Belgique ils ne sont que 1%!

Comment ont fait les 1,5% de candidats pour décrocher leur emploi ?

Patience et persévérance sont visiblement les seuls mots d’ordre!L’équation est simple: pour avoir la chance d’être convoqué à un entretien, il faut postuler à environ 20 offres d’emploi. Les postulants ajoutent qu’en général, il faut 2 entretiens pour espérer une proposition.

40. C’est donc le nombre de CV qu’il faut envoyer, en moyenne, pour décrocher le précieux contrat de travail!

Chez nos amis Belges et Néerlandais, on peut monter jusqu’à 60 candidatures, deux fois plus que l’Allemagne qui est sur une moyenne de 30 CV envoyés.

Evidemment il s’agit d’une moyenne. Sur des métiers très pénuriques, dans le BTP ou l’Industrie par exemple, et notamment sur des postes très spécialisés comme le Charpentier, le Géomètre ou encore le Carrossier automobile, une seule candidature peut suffire!

Aujourd’hui en France, nous comptons presque 3 fois plus de chercheurs d’emploi que de postes ouverts. Le candidat de 2017 fait face à une concurrence démesurée et il le sait: il n’est pas le seul sur le marché de l’emploi à convoiter ce poste qu’il désire tant. Le parcours du combattant commence alors!

Nous avons mené l’enquête auprès de 15 000 candidats, 45 jours après avoir déposé une candidature sur StepStone.fr, pour en apprendre davantage sur la recette miracle qui conduit à l’embauche.

Les habitudes des candidats en matière de recherche d’emploi.

Si à l’évidence 100% des répondants ont utilisé les services d’un job board généraliste pour postuler, ils sont également 32% à utiliser les réseaux sociaux et 55% à se tourner vers les sites emploi spécialisés,où l’offre est plus ciblée. Globalement ils sont 80% à utiliser au minimum 5 sites différents pour postuler. Le marché de l’emploi étant très concurrentiel en France ce chiffre n’étonne pas, mais grâce à cette enquête, nous apprenons que 18% des sondés n’utilisent que notre plateforme!

45 jours après avoir postulé où en sont les candidats dans leur processus de recrutement ?

Déjà, 84% des candidats n’ont jamais reçu de réponse de la part des entreprises pour lesquelles ils ont postulé. Un pourcentage qui peut paraître exorbitant, mais certains recruteurs reçoivent jusqu’à 30000 candidatures par an et confient manquer cruellement de temps pour répondre à chaque candidat. Chez nos voisins allemands, seulement 46% ne reçoivent pas de réponse. S’il est possible qu’une différence culturelle entre en jeu, l’Allemagne compte aussi beaucoup moins de demandeurs d’emploi et les entreprises reçoivent moins de candidatures que nos firmes françaises.

Ensuite, sur les 16% de candidats qui ont reçu une réponse, seulement 5% d’entre eux ont décroché un premier entretien d’embauche, 2,2% sont en plein processus de recrutement. Et pour les plus chanceux, 1,5 % avaient déjà signé leur contrat de travail au bout de 45 jours. Et nous ne sommes pas les moins bien lotis, en Belgique ils ne sont que 1%!

Comment ont fait les 1,5% de candidats pour décrocher leur emploi ?

Patience et persévérance sont visiblement les seuls mots d’ordre!L’équation est simple: pour avoir la chance d’être convoqué à un entretien, il faut postuler à environ 20 offres d’emploi. Les postulants ajoutent qu’en général, il faut 2 entretiens pour espérer une proposition.

40. C’est donc le nombre de CV qu’il faut envoyer, en moyenne, pour décrocher le précieux contrat de travail!

Chez nos amis Belges et Néerlandais, on peut monter jusqu’à 60 candidatures, deux fois plus que l’Allemagne qui est sur une moyenne de 30 CV envoyés.

Evidemment il s’agit d’une moyenne. Sur des métiers très pénuriques, dans le BTP ou l’Industrie par exemple, et notamment sur des postes très spécialisés comme le Charpentier, le Géomètre ou encore le Carrossier automobile, une seule candidature peut suffire!