10 questions étranges que les recruteurs peuvent vous poser en entretien d’embauche !

Pour décrocher efficacement un job, voici les réponses aux questions étranges que peuvent poser les recruteurs.
Trouver des offres d'emploi n'est pas chose facile. Entre les interminables et ennuyeuses recherches, la création des CV et la rédaction des lettres de motivation, on craint par-dessus tout les entretiens d'embauche.

Bien évidemment, pour partir à point dans la course à l’emploi, aucune erreur n’est permise et c’est bien pour cela qu’il est impératif de s’exercer à l’avance. Attention ! Les recruteurs peuvent poser des questions étranges ou des questions pièges en entretien d’embauche, parfois, ils vont même jusqu’à y ajouter un grain d’humour, voire de folie. En voici dix et autant de conseils pour y répondre de manière habile.

1 – Quelles sont vos qualités en dehors du monde professionnel ?

La plupart des recruteurs en ressources humaines vont vous poser cette question. Répondez avec franchise, toutefois, évitez de vous tirer une balle dans le pied, vous devez faire preuve d’équilibre. Vous avez un très bon relationnel, vous êtes un meneur, vous êtes rigoureux et autonome ? C’est bien. Mais trop insister sur ces qualités peut laisser penser que vous pourriez être un employé ingérable. Un conseil ? Faites en sorte que les qualités aient un lien avec le poste convoité.

2 – Quels sont vos défauts / vos points faibles en dehors du monde professionnel ?

Le but des employeurs est de mieux comprendre la personnalité des candidats, ainsi ils cherchent à les déstabiliser en les interrogeant sur leurs principaux défauts. Là encore, il est important de doser sa réponse. Êtes-vous une personne très désordonnée ? C’est peut-être le cas, mais vous n’avez aucun intérêt à le dire, au contraire, cela pourrait vous pénaliser. Dressez plutôt une liste de défauts qui n’ont pas d’influence pour le poste convoité.

3 – Qu’avez-vous mangé au petit-déjeuner ?

Vous ne vous êtes pas attendu à celle-ci, mais les recruteurs peuvent poser des questions vraiment tordues. En effet, on peut se faire une idée de la personnalité d’un candidat en fonction de son mode d’alimentation, alors montrez aux recruteurs que vous êtes une personne équilibrée. Et donc, même si vous mangez continuellement des hamburgers, des donuts et des frites pour le petit-déjeuner, dites que vous avez englouti des tranches de pain complet, un verre de lait, des œufs, etc. Bref, un repas équilibré !

4 – Quel sport pratiquez-vous en ce moment ?

Quête de la performance, sens de l’effort, goût du challenge… Les sportifs sont connus pour avoir ces qualités. Alors ne dites jamais que vous n’en pratiquez pas, même si c’est le cas, les recruteurs pourraient voire ça d’un mauvais œil. Toutefois, privilégiez les sports collectifs, cela pourrait amener les recruteurs à penser que vous avez l’esprit d’équipe.

5 – Parlez-moi de vous…

C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres. Toutefois, il y a des vérités qu’il vaut mieux ne pas évoquer. A titre d’exemple, votre capacité à tenir longtemps debout en soirée. Le mieux serait d’insister sur les aspects positifs de votre vie personnelle : projets d’avenir et autres.

6 – Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

Votre projet professionnel ? Certainement que vous y avez déjà pensé, toutefois, vous ne devriez pas dévoiler trop (ou trop peu) d’ambition. Sinon, ne dites jamais aux recruteurs que votre avenir professionnel est ailleurs et, comme toujours, restez cohérent et mesuré.

7 – Pourquoi avez-vous quitté votre ancien poste ?

C’est la question piège par excellence : hors de question de dire que votre chef était insupportable et encore moins que vous ne supportiez plus la pression. Ne dénigrez pas votre ancienne boîte, préférez dire que vous étiez désireux(se) de saisir d’autres opportunités.

8 – Vous avez des questions ?

“C’est combien le salaire ?” La question n’est pas interdite, mais cela ne doit pas être votre principale préoccupation quand vous postulez. Avant, pensez à évoquer d’abord les aspects non-financiers.

9 – Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ?

Étrange comme question, non ? Ici, vous pouvez la jouer franc-jeu, toutefois, ne redondez pas brièvement à la question. C’est à dire, ne vous arrêtez pas à “chien” par exemple. La meilleure réponse : un chien, parce qu’il est calme en apparence et très agité intérieurement.

10 – Comment supportez-vous la critique ?

Ne dites jamais qu’elle vous passe au travers ou que vous êtes très susceptible. Dites aux recruteurs que la critique peut contribuer à l’amélioration de la société et que vous savez tirer profit des remarques lorsqu’elles sont justifiées.Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/entretien-recrutement/10-questions-etranges-en-entretien-embauche.cfm

Articles qui pourraient vous intéresser

  • StepStone France
  • 10 questions étranges que les recruteurs peuvent vous poser en entretien d’embauche !