Comment ne plus avoir peur du recruteur lors d’un entretien d’embauche ?

4 techniques pour déstresser !
Vous avez enfin décroché un entretien pour l'emploi de vos rêves. Problème, le stress monte à l'évocation de votre future rencontre avec le recruteur. Ne vous inquiétez pas, StepStone vous conseille pour vaincre vos peurs.

Euphorique depuis que vous savez que votre candidature a été retenue, votre joie retombe tel un soufflet, devant l’énorme obstacle que représente pour vous l’entretien ? Le stress vous tenaille les entrailles à la simple idée de vous retrouver face au recruteur ? Peur de s’exprimer à l’oral, de dire ou de faire une bêtise qui pourrait vous coûter l’opportunité de décrocher cet emploi… autant de raisons qui pourraient vous faire douter de vos capacités et vous faire défaut le jour J.

Commencez par positiver

Ce dont vous avez peur, ce n’est pas du recruteur en lui-même, mais plutôt de son jugement. Saurais-je répondre à ses questions pièges ? Comment va-t-il réagir si je lui expose cet argument ? Autant d’interrogations qui vous tracassent.Comme vous ne pourrez aucunement lire dans ses pensées, vous envisagez tous les scénarios possibles. Mais au lieu de songer au pire pour l’entretien à venir, imaginez le meilleur ! Vous faites bonne impression au recruteur, il a un coup de cœur pour votre candidature, vos réponses le convainquent que vous êtes le candidat idéal pour le poste… Un peu d’optimisme vous amènera à une meilleure disposition d’esprit et vous permettra de vous préparer plus efficacement pour cet échange. Sachez qu’il existe une trame commune de questions à tous les entretiens. Vous pouvez prévoir les questions telles que « Parlez-moi de vous », « quelles sont vos qualifications pour cet emploi ? », ou, « quelles sont vos qualités et vos défauts ? », afin de vous préparer en conséquence.

Le secret… c’est de respirer profondément

La peur provoque souvent, outre la goutte de transpiration qui coule le long de l’échine, des difficultés d’élocution. En effet, lorsque l’on a peur, notre façon de respirer change, devenant diaphragmatique. Ce type de mouvement comprime votre torse et accélère votre cadence respiratoire. Ce qui ne va pas vraiment vous aider à vous relaxer et ce qui entraine des problèmes de diction. Le meilleur moyen de pallier ce problème est d’adopter une respiration plus relaxante, comme celle abdominale, que nous avons lors de nos phases de sommeil. Pour cela rien de plus simple, inspirez profondément par le nez, en gonflant votre ventre, avant d’expirer lentement, toujours par le nez. C’est une technique très utilisée, notamment par les comédiens avant d’entrer en scène.

Osez au moins soutenir son regard

Vous avez peur, certes, mais ce n’est pas une raison pour précipiter votre échec. Pendant l’entretien, pour établir un bon contact, évitez de baisser la tête face au recruteur.Soutenir son regard vous intimide ? Ne pas le regarder peut vous desservir : une personne qui lorgne vers le bas va sembler fermée, vers le haut, peu concernée par la conversation. Il existe une technique très simple pour regarder le recruteur sans ciller. Elle consiste à regarder un point imaginaire de son visage se trouvant entre ses yeux, un peu plus haut que l’arête du nez. Elle a fait ses preuves, au point que même les recruteurs l’utilisent. Toutefois, évitez quand même de regarder trop fixement votre interlocuteur qui peut, à son tour, se sentir gêné.

Prenez conscience que vous le valez bien

Vous avez peur parce que vous manquez de confiance en vous, à tort. Vous avez des compétences, des qualifications, des qualités… vous n’êtes surement pas là par hasard. En effet, si le recruteur vous a convié à un entretien, c’est qu’il a lu votre cv et que votre candidature l’intéresse fortement. Autrement dit, vous partez déjà gagnant, à vous de faire la différence et de conforter votre interlocuteur dans son choix.

Pour trouver un emploi, la case entretien est obligatoire. Comme vous n’avez pas le choix, vous devez faire la part des choses. Dîtes vous que vous n’êtes pas dans une situation pénible, mais qu’au contraire que vous avez de la chance : votre interlocuteur ne vous fait pas passer un interrogatoire, mais plutôt une audition ! Vous pouvez obtenir le rôle ! Surtout ne laissez plus la peur vous envahir et vous gâcher la vie.

Axel Cornic

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/entretien-recrutement/vous-avez-peur-du-recruteur.cfm

Jobs récents

Articles qui pourraient vous intéresser

  • StepStone France
  • Comment ne plus avoir peur du recruteur lors d’un entretien d’embauche ?