Et si vous deveniez joueur de jeux vidéo professionnel ?

Devenir joueur eSport professionnel, le rêve de toute une génération devenu réalité
Au début du mois de mai 2016 les sénateurs ont adopté un amendement du gouvernement au projet de loi numérique autorisant la création d’un contrat de travail destiné aux joueurs de jeux vidéo. Inspiré du modèle utilisé dans le sport de haut niveau, les «gamers» peuvent désormais trouver un emploi en tant que salarié.

Les modèles d’ eSport au niveau mondial

La Corée du Sud, les États-Unis ou encore la Suède font partie des pays servant de modèle quant à l’encadrement du eSport.
Pour illustrer ce propos, on observe que les compétitions de niveau mondial, qui représentent un marché de 600 millions de dollars avec une croissance de 30 % par an, sont majoritairement composées de ressortissants coréens et américains.
En Corée du Sud, pays le plus en avancé dans ce secteur, il faut compter plus d’un millier de compétitions à l’année. Il existe même un syndicat destiné aux joueurs professionnels, le KeSPA (Korean eSport Association).
Du côté des États-Unis, les bourses universitaires, traditionnellement réservées aux athlètes, sont dorénavant accessibles aux Pro-gamers.

 

Les joueurs de jeux vidéo professionnels en France

En ce qui concerne l’emploi, le secteur du eSport compte à peu près 300 salariés pour 122 joueurs professionnels dont une vingtaine sont des ressortissants étrangers sous contrat de travail avec des clubs français.
L’eSport a généré, en France, un chiffre d’affaires de près de 30 millions de dollars sur l’année 2018 plaçant notre pays sur la troisième marche du podium en Europe, derrière la Russie et la Suède.
Aussi, les montants gagnés par les meilleurs joueurs de jeux vidéo professionnels ont de quoi faire tourner la tête. A titre d’exemple, en 2016, Richard Papillon a remporté grâce aux compétitions d’eSport la somme rondelette de 108 000 euros.

 

Devenir un Pro-gamer

Allier passion et profession est un doux rêve pour bon nombre de férus de jeux vidéo. Néanmoins passer du statut d’amateur à celui de professionnel ne se fait pas sans efforts. Il faut compter entre 35 et 50 heures de pratique par semaine, avoir une hygiène de vie saine et participer régulièrement à des compétitions afin d’acquérir de l’expérience.
Il est également absolument nécessaire de se faire connaître. En effet, un Pro-gamer peut difficilement exister sans la présence de sponsors. Créer une chaîne YouTube et un compte Facebook sont ainsi des étapes obligatoires dans un processus de professionnalisation.

 

Vous l’aurez compris, trouver une offre d’emploi dans le domaine de l’eSport est aujourd’hui tout à fait possible. Avec beaucoup de passion et de motivation, le métier de Pro-gamer peut devenir le vôtre.

Articles qui pourraient vous intéresser

Métier: Conseiller de vente

La vente est un milieu qui peut concerner de multiples profils et peut faire l'objet d'un emploi de vendeur en magasin, par téléphone ou en porte-à-porte.

Les 5 secteurs d’avenir

De la justice au développement durable, voici les 5 secteurs qui vont recruter pour les années à venir.