Futurs entrepreneurs, comment financer votre projet professionnel ?

Vous avez un projet ambitieux et désirez-vous lancer ? Il vous faut mobiliser des fonds. Mais vers qui vous tourner ?
Tout bon entrepreneur vous dira que la réussite d'un projet tient non seulement à son niveau de maturation mais également aux ressources financières qui lui sont consacrées. Jeunes entrepreneurs vous l'aurez compris, il vous faudra être capable de mobiliser assez de fonds pour réussir dans votre entreprise.

Les proches : une source souvent négligée à tort

Cette source est souvent préconisée dans les cas où le projet est de moindre envergure. Car amis et parents ne seront pas toujours motivés ou en capacité de vous prêter de fortes sommes d’argent. Néanmoins demander un prêt auprès d’un proche a l’avantage d’être une démarche moins fastidieuse qu’une demande de prêt auprès d’un organisme bancaire. Cependant vous n’avez pas à être effrayés par ces formalités. Elles s’avèrent nécessaires lorsque vous souhaitez avoir accès à des ressources financières assez importantes pour vous mettre en position de réaliser un projet ambitieux.

 

Le prêt bancaire : l’alternative classique

Le prêt bancaire est le principal mode de financement des PME. Mais pour en bénéficier il faut s’armer de patience, et convenablement préparer son dossier. Car les banques n’hésitent pas à rejeter les dossiers de demande peu sérieux ou incomplets. De plus il est impératif que vous candidatiez auprès d’organismes en compatibilité avec vos besoins particuliers. Cela vous donnera droit à des avantages tels qu’un service personnalisé ou des modalités de remboursement plus souples. Hormis les tracasseries administratives, la difficulté majeure à laquelle doit faire face un entrepreneur dénué d’expérience, concerne les garanties personnelles qui lui sont généralement exigées et sans lesquelles il lui est quasiment impossible de voir sa demande de prêt aboutir.

 

Les investisseurs providentiels ou l’alternative haut de gamme

Les investisseurs providentiels sont à même de débloquer des ressources conséquentes. Il s’agit souvent de gens fortunés ou de cadres à la retraite. Avec cette méthode de financement vous profiterez de l’expérience, du savoir-faire et des réseaux de relation de ces individus. Mais la contrepartie consistera à donner un droit de regard et des pouvoirs de supervision audit investisseur. Aussi il va de soi que pour rencontrer ce type d’investisseurs il est indispensable d’avoir un carnet d’adresse assez rempli et d’être à même de correctement réseauter.

 

Que dire du financement participatif ?

Régit par l’ordonnance numéro 2014-559 du 30 mai 2014, le financement participatif est un mode de financement à la mode. D’abord utilisé pour lever des fonds pour des projets sociaux, il s’est rapidement étendu au monde de l’entrepreneuriat. Le principe est simple. Vous présentez votre idée sur une plateforme spécialisée et compte tenu de son originalité et de son aspect porteur, vous recevez des dons ou des prêts pour financer votre projet. L’avantage ici est que les participants constitueront un canal pour promouvoir et relayer votre entreprise.

 

Postulez en 2 clics avec votre CV !

Déposez votre CV et postulez en 2 clics seulement depuis votre ordinateur ou votre smartphone!

Jobs récents

Articles qui pourraient vous intéresser

Avez-vous l’âme d’un commercial ?

Les métiers du commerce ne connaissent certes pas la crise. Mais tout le monde ne peut pas devenir commercial du jour au lendemain…
  • StepStone France
  • Futurs entrepreneurs, comment financer votre projet professionnel ?