La ponctualité, c’est avant tout un travail sur soi

Emploi trouvé ? Pour le garder, soyez d'abord à l'heure !
La ponctualité est une conception relativement subjective. Que signifie ne pas être en retard si ce n'est "ne pas arriver après l'heure" ?

Pour certains, arriver cinq minutes à l’avance est trop juste et pour d’autres, arriver deux minutes en retard n’est pas condamnable. Quoi qu’il en soit, tous les patrons sont unanimes pour dire que la ponctualité est une qualité tacitement recherchée lors d’un engagement puisqu’elle est une forme de respect et de politesse. Mettriez-vous en avant votre honnêteté alors qu’elle est implicitement supposée être acquise ? Si le terme ponctualité apparaît néanmoins dans une offre d’emploi, il vous faudra démontrer lors de l’entretien d’embauche ce que vous avez établi comme règles dans votre organisation privée pour être à l’heure… et commencez par l’être à votre rendez-vous, ce sera le premier test à ne surtout pas rater.

 

La ponctualité, pourquoi est-ce si important ?

Vous arrivez fréquemment en retard mais le travail est quand même effectué à la fin de la journée… où est le problème dans ce cas ? De votre point de vue, vous ne voyez pas le mal. D’ailleurs, vous avez toujours de bonnes excuses. Est-ce votre faute si le réveil n’a pas sonné, si les conducteurs de trains ont décrété une grève sauvage ou si votre petite fille avait caché vos chaussettes ? Votre chef, lui, a un tout autre raisonnement. Si vous arrivez régulièrement en retard, vous devenez pour son entreprise une source de stress, vous passez pour quelqu’un d’irrespectueux et de peu fiable. Et avez-vous seulement pensé à vos collègues qui étaient présents à l’heure et déjà au travail depuis plusieurs minutes ? Ces mêmes collègues qui ont déjà traité trois appels et enregistré neuf commandes ? Votre réputation est en jeu, mieux vaut donc éviter de générer une déception qui peut être facilement évitée.

 

Que risquez-vous ?

Les retards fréquents sont un motif de licenciement pour faute grave même s’il ne s’agit que de cinq ou dix minutes. Au mieux vous pouvez espérer un avertissement mais la patience a ses limites ; en arriver-là signifie que vous êtes déjà sur la sellette. En effet, votre employeur ne peut vous licencier pour ce motif sans vous avoir adressé plusieurs avertissements écrits. Cependant la jurisprudence précise que certains retards sont admissibles si ceux-ci ont un caractère imprévisible. Dans cette définition, entrerons par exemple les intempéries, les embouteillages et les pannes de voiture. La grève, quant à elle, n’est pas une excuse admissible si elle a été annoncée au moins quarante-huit heures à l’avance. Quoi qu’il en soit, l’employeur est tenu de sanctionner les retards de manière proportionnelle devant les conséquences que les retards engendrent sur l’organisation de son entreprise. De même, il ne pourra pratiquer une retenue sur salaire à cause de retards. Il s’agit ni plus ni moins d’une sanction financière et le code du travail l’interdit formellement.

 

Quelques conseils pour ne plus arriver en retard

Avancez votre réveil et votre montre de quelques minutes et tentez d’oublier votre tricherie en prenant l’heure affichée pour la vraie. N’appuyez surtout pas sur “snooze”, mieux vaut trouver le rythme dès que possible ! Une idée pour vous obliger à sortir du lit serait de programmer un deuxième réveil à l’autre bout de la pièce avec un décalage de cinq minutes. Vous serez bien forcé de vous lever pour couper court au bruit assourdissant.

– N’hésitez pas utiliser les fonctions “rappel” et “alarme” de votre GSM.

Listez toutes les tâches que vous faîtes le matin avant le travail. Il y en a peut-être qui sont apparues au fur et à mesure de votre vie et ne sont pas officiellement comprises dans le temps que vous prévoyez avant de partir (repasser une chemise, aller réveiller les enfants, préparer le café…). Prenez tout cela en compte et faîtes un vrai planning avec un temps réaliste imparti à chaque tâche.

-Prenez conscience des étapes qui vous prennent toujours plus de temps que prévu et avancez l’heure de votre réveil en conséquence : rien ne sert de faire un planning serré si vous ne le suivez pas.

Rendez-vous au travail à vélo, si possible ; vous éviterez les embouteillages, les grèves surprise et vous gagnerez du temps à ne pas devoir trouver une place de parking.

– Rappelez-vous : 10 minutes de sommeil en moins ne vous rendront pas plus fatigué, mais 1h de course et de stress tous les matins, oui, alors ne soyez pas frileux quant à votre heure de réveil !

Prévenez votre supérieur ou un collègue si vous deviez être en retard malgré tout ; cela vous mettra face à vos responsabilités.

– Suivez une thérapie si malgré vos précautions vous arrivez encore en retard. Un spécialiste mettra peut-être en évidence une angoisse provoquée par une pression qui vous bloque dans votre organisation. Essayer au moins d’avoir de l’avance sur votre retard dans ce cas ; votre patron ne pourra qu’apprécier vos efforts.

 

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/gestion-carriere/emploi-ponctualite.cfm

Jobs récents

Articles qui pourraient vous intéresser

Serais-je un bon manager ?

Pour vous aider à le découvrir, nous avons dressé une liste des compétences qu'un bon manager doit avoir.