Le tourisme français : un secteur de jeunes

Et si vous travailliez dans le tourisme ?
La France reste une destination très prisée des touristes. Avec une progression constante, l'hôtellerie-restauration est l'un des secteurs d'activité qui embauche le plus.

Figurant parmi les plus dynamiques, les entreprises CHR (Cafés, Hôtellerie et Restaurants) emploient plus de 880 000 salariés. Que vous soyez sommelier ou chef de partie dans un grand restaurant gastronomique, maître d’hôtel dans une auberge semi-gastro de campagne ou serveur dans un restaurant d’autoroute, vous trouverez votre bonheur.

Le chômage est rare dans l’hôtellerie restauration, car les professions de ce secteur ne peuvent que rarement être délocalisées. Le parfait exemple reste l’Ile-de-France qui, avec ses 145 000 chambres reparties en 6 000 hôtels, reste la région avec la plus grande capacité d’hébergements en Europe. Mais face à la demande en constante croissance, l’offre pourrait ne pas être suffisante d’ici l’horizon 2020. Au rythme actuel, si les touristes étrangers continuent à venir visiter la capitale, les capacités d’accueil seront sûrement saturées, notamment lors des périodes importantes (Noël, période estivale…). Selon la CCI Paris Ile-de-France, en 2020, la région aura donc besoin de 20 000 à 30 000 chambres supplémentaires, dont 7 000 pour Paris.

Seulement, il faut savoir que dans l’hôtellerie-restauration, les salariés sont généralement employés sous des contrats intermittents ou de courte durée. Si l’âge moyen dans la profession est plus bas que dans d’autres secteurs d’activité, les salaires le sont souvent aussi. C’est le cas des emplois saisonniers. Avec une formation CAP/BEP ou BAC+2, les saisonniers forment une population assez jeune, aussi bien masculine que féminine. Avec un âge moyen de 35,5 ans, c’est généralement une profession « transitoire » entre les études et la vie active.

Selon une étude menée par le Fongecif Rhône-Alpes, l’activité saisonnière dans cette région concerne principalement les métiers du tourisme. Dans la Drôme, par exemple, l’hébergement et la restauration représentent le 45% de l’activité, le commerce (souvenirs, matériel de ski…) 17% et les services sport, loisirs et bien-être 14%. Les employeurs sont des PME pour lesquels les saisonniers représentent la moitié de l’effectif.

Dernièrement, le Gouvernement a fait de l’emploi sa priorité pour les quatre années à venir. Le tourisme, qui représente plus de 7% du PIB et plus de 2 millions d’emplois, est l’un des piliers de l’économie française. Ce secteur doit donc jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre le chômage. Ainsi, Michel Sapin (Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social) et Sylvia Pinel (Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme) ont lancé une mission sur les moyens d’optimiser le potentiel emploi de la filière touristique française. Cette mission visera notamment à éclairer les conditions du développement de l’emploi dans le tourisme pour proposer les orientations d’une nouvelle politique en matière d’emploi et de développement des compétences pour ce secteur.

Axel Cornic

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/actualite-emploi/le-tourisme-francais-un-secteur-de-jeunes.cfm

Articles qui pourraient vous intéresser

E-commerce VS Magasins

2012 a démontré avec force qu'Internet ne traduisait pas un désamour des Français pour les magasins. Bien au contraire.