Les dispositifs qui facilitent l’insertion professionnelle des jeunes diplômés

Quels sont les dispositifs mis en place par l'Etat pour garantir un emploi aux jeunes diplômés ?
Afin de garantir aux jeunes de trouver rapidement du travail à l'issue de leur formation diplômante, l'Etat français a pensé, de concert avec le secteur privé, à mettre en place un certain nombre de dispositifs originaux… Pour un jeune en formation aujourd'hui, la « crue » incessante des chiffres du chômage peut constituer un obstacle psychologique de plus qui barre la route vers le succès.

En effet, étant donné les réalités abruptes du terrain, disposer d’un diplôme ne garantit plus une insertion professionnelle. Partant, il est ainsi à craindre que les jeunes ne soient plus motivés à suivre des formations académiques ou professionnalisantes. Une alternative qui, bien évidemment, n’augurerait rien de bon pour le pays. Pour tenter d’inverser cette tendance, l’État, et le secteur privé, ont donc mis en place un certain nombre de dispositifs maximisant les chances d’insertion rapide des jeunes diplômés. Retour sur images.

Les dispositifs mis en place par l’État

Parmi les dispositifs à l’initiative des pouvoirs publics, le premier a consisté dans la mise en place du service de l’Apec. Ce service a en effet comme mission d’accompagner de manière personnalisée les jeunes diplômés afin de les aider à confectionner efficacement un plan d’actions pour rechercher un poste correspondant à leur profil de formation. Plus concrètement, cela signifie que les jeunes bénéficiaires de ce dispositif sont encadrés par un consultant spécialisé dans l’insertion professionnelle. Celui-ci les aide à optimiser la présentation de leur CV, à identifier les entreprises susceptibles d’être intéressées par leur profil, à préparer en condition réelle les entretiens d’embauche etc. Seuls les jeunes fraîchement diplômés et les étudiants en fin de parcours académique peuvent bénéficier ainsi du soutien de l’Apec.

Mis à part l’Apec, les pouvoirs publics ont mis en place un second dispositif : l’accompagnement intensif des jeunes de Pôle Emploi. Ce système personnalisé a pour ambition d’aider de manière plus intensive les jeunes en difficulté d’insertion professionnelle, qu’ils soient diplômés ou non d’ailleurs. Le dispositif a été créé à destination des jeunes de moins de 26 ans régulièrement inscrit auprès de Pôle Emploi. Au-delà de l’accompagnement intensif pour la recherche d’un poste, ici, ce qui différencie fondamentalement le dispositif de celui de l’Apec, c’est la continuité du suivi des jeunes jusque dans leurs nouvelles fonctions, ceci afin de sécuriser leur insertion professionnelle.

Offre d’emploi: les initiatives du secteur privé

Dans le secteur privé, les initiatives louables ne manquent pas non plus pour mettre en place une politique d’ offre d’emploi en mesure d’aider les jeunes diplômés à s’insérer rapidement sur le plan professionnel. L’un des dispositifs les plus réputés pour l’heure c’est sans doute celui développé par la plateforme « Engagements Jeunes ». Associant les PME et les grandes entreprises, cette plateforme a en effet pour objectif de permettre aux jeunes en formation alternée de se voir, à l’issue de leur cursus, proposer immédiatement d’être embauchés par leur structure d’accueil. Au cas où cette dernière n’est cependant pas en mesure de le faire, elle s’engage néanmoins à proposer les jeunes concernés auprès de ses sous-traitants affiliés à la plateforme.

De ce fait, les étudiants en fin d’alternance voient ainsi augmenter plus grandement leur chance d’embauche. D’après les statistiques disponibles, grâce à cette plateforme, en mai 2014, près de 7000 jeunes diplômés ont pu ainsi être embauchés à l’issue de leur formation alternée. Et les mêmes statistiques de préciser encore que le dispositif « Engagement Jeunes » a généré près de 37 550 offres d’emploi la même année.
Dans à peu près le même esprit mais cette fois-ci afin de favoriser l’embauche en entreprise des jeunes diplômés en lettres et sciences humaines (LSH), un collectif de grandes entreprises a mis en place en 2015 un dispositif dénommé « Opération Phénix ». Le but étant d’offrir, là aussi, l’opportunité à ces jeunes ayant un profil purement littéraire de décrocher un poste de cadre en CDD ou directement en CDI auprès des entreprises regroupées au sein du collectif. Afin de viabiliser l’initiative, les membres du collectif soumettent toutefois les jeunes concernés à une formation alternée de 357 heures axée autour de l’environnement des entreprises (marketing, finance etc.). Depuis le lancement de ce dispositif en 2015, 200 jeunes ont ainsi pu s’insérer dans le milieu professionnel immédiatement après l’obtention de leur diplôme en LSH.

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/les-dispositifs-pour-les-jeunes-diplomes.cfm

Jeunes diplômés, vous cherchez un emploi ?

Des milliers de postes sont actuellement à pourvoir !

Articles qui pourraient vous intéresser

  • StepStone France
  • Les dispositifs qui facilitent l’insertion professionnelle des jeunes diplômés