Quels sont les métiers du futur ?

Notre société change et les métiers avec elle. Quels emplois ou secteurs seront en vogue dans quelques années ?
Pour savoir ce que vous devez étudier, ouvrez-donc un journal. La France vieillit, le monde doit passer au développement durable et l'intelligence artificielle fait son grand retour. Voici résumé en une phrase les secteurs qui seront porteurs dans les années qui viennent. A continuation nous vous offrons un peu plus de détails sur les futures offres d'emplois.

L’écologie et le développement durable

Ingénieur ou technicien expert en recyclage : c’est aujourd’hui un marché en pleine expansion. La nouvelle génération devra être en mesure de connaître les processus actuels et participer à l’élaboration de nouvelles techniques.

Trader en CO2 : on parle aujourd’hui de CO2, mais l’avenir nous dira peut-être réserve d’eau douce ou NOx. Le principal est d’être ouvert et de connaître l’actualité écologique.

Architecte HQE (haute qualité environnementale) : le label est français, mais l’avenir s’écrit en Suisse ou en Allemagne. Avant de savoir construire ou dessiner, il est probable que l’architecte HQE devra savoir réunir ce qui se fait de mieux et tenter de l’adapter malgré des normes différentes : isolation, fenêtre active, construction durable.

Technicien et ingénieur agronome conseil : avec la remise en cause de la PAC et la vigueur retrouvée du bio, les agriculteurs nécessitent de plus en plus d’être accompagnés. Le technicien ou l’ingénieur vont donc sortir du laboratoire pour promouvoir et expliquer certaines techniques.

Les métiers des énergies renouvelables : on parle trop souvent d’ingénieur, car le secteur va nécessiter autant de grands penseurs que de petites mains spécialisées.

Spécialiste en écotourisme : eh oui, le français ne part plus simplement à la mer ou en Bolivie, il veut aussi partir responsable et écologique. Secteur marginal il y a moins d’une décennie, l’écotourisme fait aujourd’hui son apparition chez les grands opérateurs. Du commercial au créateur de voyage, toute la filière est en plein boum.

Fundraiser : auparavant, il recherchait de l’argent auprès des institutions publiques. C’est aujourd’hui un véritable homme d’affaires altruiste qui tisse ses réseaux et recherche des financements de toutes provenances, pour des associations ou des ONG.

 

Informatique, réseaux sociaux et intelligence artificielle

Architecte cloud-computing : on appelle sa spécialité simplement le cloud. Il ne met plus en place des réseaux locaux, mais dessine et définit les stratégies de stockage de données à distance.

Spécialiste de la réalité virtuelle : son travail n’a pas encore de nom défini ! Son monde est vaste : il crée des simulateurs pour de futurs médecins ou il est employé chez un grand moteur de recherches. Pour le reste, on le saura demain…

Ingénieur en intelligence artificielle : programmation, simulation de comportement, construction de machine, mise au point d’interface utilisateur, ses domaines de compétences sont de plus en plus nombreux chaque année.

Consultant en e-réputation : pour les entreprises, la réputation est fondamentale. Avec l’avènement des réseaux sociaux et des moteurs de recherches perfectionnés, les entreprises externalisent souvent leur stratégie de positionnement et d’image liée au Web. Réactivité obligée, car les règles du secteur changent très régulièrement !

 

Médecine et accompagnement de la personne

Médecin spécialisé en soins palliatifs : voilà un métier qui ne s’improvise pas ! Il faut être médecin et très bon psychologue, tout en connaissant un grand nombre de techniques médicales. Son rôle est d’accompagner les patients tout au long de leur maladie et d’apporter une réponse personnalisée à leurs souffrances.

Assistants de soin en gérontologie : le secteur devrait être totalement pourvu depuis plus d’une décennie, il manque pourtant cruellement de candidats. Le quatrième âge est une réalité de plus en plus pressante et il est important d’accompagner les personnes âgées dans leurs tâches quotidiennes, tout en les conseillant sur leurs pathologies.

Coach : qu’il soit sportif, spécialisé dans la décoration ou dans le choix de carrière et d’orientation, le conseiller se fait coach dans une offre d’emploi. Il est le témoin d’un secteur de service en reconversion partielle.

 

Sources: www.letudiant.fr | www.journaldunet.com
Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/actualite-emploi/les-metiers-du-futur.cfm

Articles qui pourraient vous intéresser