Quels sont les secteurs les plus bouchés ?

La crise de 2008 laisse encore aujourd'hui des traces irréversibles dans certains secteurs d'activités qui ont eu du mal à surmonter les difficultés rencontrées.
La crise de 2008 laisse encore aujourd'hui des traces irréversibles dans certains secteurs d'activités qui ont eu du mal à surmonter les difficultés rencontrées. Fort heureusement, d'autres secteurs et d'autres corps de métier ont retrouvé leur santé économique d'avant crise et proposent aujourd'hui un grand nombre d'emplois pour les jeunes, les personnes qualifiées et les seniors en recherche d'emploi.

La question se pose alors de savoir quels sont aujourd’hui les secteurs qui ne proposent aucun emploi, en quelque sort les secteurs qui sont bouchés et dans lesquels il ne fait pas bon rechercher un emploi.

Le secteur des transports et de la logistique

Premier secteur a avoir été grandement affecté par la crise et par ses conséquences sur l’économie de notre pays, celui des transports et de la logistique. Véritable vivier d’emplois il y a quelques années, les transports sont aujourd’hui un secteur presque à l’agonie qui peine à retrouver une forme économique viable, et il en est de même pour le domaine de la logistique. L’INSEE constatait récemment que ce secteur proposait environ 10% d’offres d’emplois en moins qu’il y a quelques années. Autant dire que les entreprises de ce secteur d’activités doivent faire face à une demande plus importante que les offres qu’elles peuvent mettre sur le marché de l’emploi. Qui plus est, force est de constater qu’un autre problème de taille vient peser sur les emplois du secteur de la logistique : les emplois proposés sont souvent pénibles et trouvent peu de personnes désireuses d’accepter les offres d’emploi. Chauffeur poids-lourd, conducteur d’engins, ces métiers passionnants pour certains sont de véritables fardeaux pour d’autres. En résumé, le secteur des transports et de la logistique accumule deux inconvénients : des offres d’emploi insuffisantes et des métiers proposés qui peinent à trouver preneur.

Le secteur des médias et de la communication

Après la crise, c’est l’un des secteurs d’activités, jusque-là très efficace en France, qui a connu le plus de bouleversements. D’après le même rapport de l’INSEE que celui cité précédemment, ce sont près de 20% d’offres d’emploi en moins qui ont pu être proposées aux chercheurs d’emploi depuis 2008. Une baisse importante et qui contribue amplement à faire de secteur un secteur bouché en terme d’offre d’emploi. Plusieurs facteurs expliquent le taux de remplissage trop important dans le secteur des médias et de la communication ainsi que l’impossibilité de fournir des postes de travail aux personnes en recherche d’emploi. Dans un premier temps, il est important de rappeler que ces emplois sont très recherchés et qu’un grand nombre de personnes sorties d’écoles désirent travailler dans ce secteur. Des étudiants issus des meilleures écoles de communication ou de commerce de France. Les premières places sont donc réservées aux tout meilleurs. Ensuite, le secteur des médias et de la communication a connu d’importantes baisses de budget depuis la crise financière de 2008, des baisses de budget qui ont eu des effets mécaniques sur les offres d’emploi : moins de budget donc moins d’emplois à proposer, CQFD. Cependant, il ne faut pas baisser les bras : depuis quelques mois, voire quelques années, les analystes du secteur mettent en lumière un regain d’activités sur ce secteur majeur de l’économie française, un regain qui pourrait trouver de bonnes conséquences sur les emplois proposés.

Le secteur de l’industrie

Autre mastodonte de l’économie française et qui s’apparente depuis quelques temps à un secteur bouché en terme d’offres d’emploi, celui de l’industrie. Baisse des commandes sur le territoire français, recours à des entreprises étrangères moins chères pour procéder à la réalisation d’importants chantiers, plusieurs causes sont à l’origine de cette triste situation. Les entreprises ne sont donc plus à même de rechercher des personnes pour occuper des postes dont aucun ne semble être vacant actuellement. Quelle que soit la spécialité, les entreprises du secteur de l’industrie n’ont plus besoin de main-d’oeuvre depuis 2008 là encore. A noter tout de même que ces prochaines années pourrait être synonyme de “offre d’emploi”, le début d’un renouveau pour ce secteur où les plus grandes entreprises commencent à retrouver des couleurs après plusieurs années moroses économiquement.

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/actualite-emploi/emploi-secteur-bouches-2015.cfm

Jobs récents

Articles qui pourraient vous intéresser

Travailler en Irlande

Depuis les années '90, l'Irlande connaît une des plus importantes croissances économiques d'Europe.