Comment négocier son 1er salaire et sur quoi se baser ?

La question du salaire n'est pas un sujet tabou, elle fait au contraire partie de tout entretien d'embauche.
La question du salaire n'est pas un sujet tabou, elle fait au contraire partie de tout entretien d'embauche. Il s'agit donc de la préparer, ce qui peut s'avérer plus compliqué lors d'une première embauche du fait de l'absence d'expérience. Cependant, arriver avec une bonne vision du poste et faire bonne impression sur le recruteur permet de faciliter la négociation du salaire.

Calculer son premier salaire

Pour ce faire, il est bon de faire un diagnostic complet de son profil afin de déterminer sa valeur sur le marché de l’ emploi. Le candidat peut se baser sur son diplôme, son expérience, sa maîtrise des langues et des logiciels et enfin sur la concurrence de l’entreprise qui recrute. De plus, il peut être d’une grande aide de consulter les études de rémunération sectorielles des cabinets de recrutement et de les mettre en perspective avec l’environnement de travail concerné par l’ offre d’emploi. Le résultat obtenu correspond au salaire à obtenir à la fin de la négociation ; il y a donc encore quelques étapes à franchir avant d’arriver à son premier salaire. Il faut savoir que, du côté du recruteur, la négociation se base sur le salaire avancé par le demandeur d’emploi au début de l’entretien, sur le prix du marché, mais aussi sur les pratiques courantes à ce type de poste dans la société.

Conseils pour négocier son premier salaire

Pour se préparer à ce type d’entretien, il est bon de savoir que demander un salaire significativement trop bas ou trop haut mène dans la plupart des cas à la fin de la négociation et de l’ offre d’emploi. De plus, les recruteurs calculent leurs (contre-)propositions en brut annuel et non en net mensuel ; pour être sur la même longueur d’ondes, le candidat devra donc parler lui aussi en ces termes. Donner une fourchette lorsque la question des prétentions salariales est posée permet de montrer une certaine ouverture d’esprit. Il est recommandé de laisser l’initiative d’aborder le thème au recruteur, tout en étant sûr de soi. Avoir un discours argumenté est tout indiqué : parler de ses atouts, de ses qualifications et de son expérience professionnelle est valorisant et doit montrer concrètement ce que le candidat apporte comme valeur ajoutée à l’entreprise. Enfin, il vaut mieux limiter l’échange sur le sujet du salaire à une proposition, une contre-proposition puis un accord ou non. Prolonger au-delà ou négocier trop intensément risque de faire échouer le processus d’ emploi. Quelle que soit l’issue de la négociation salariale, et de l’entretien plus généralement, il s’agit de rester ouvert et diplomate. Si le résultat obtenu est plus faible que prévu, il vaut mieux tenter de décrocher les éléments variables du salaire, tels les primes, qui ne sont d’ailleurs pas forcément évoqués dans l’offre d’emploi.

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/gestion-carriere/comment-negocier-son-premier-salaire.cfm

Articles qui pourraient vous intéresser

Entretien: pourquoi vous et pas un autre?

Phrase piège classique de la fin des entretiens d'embauche, le « pourquoi vous et pas un autre » nécessite de la part du candidat une réponse claire et directe.