Cumulez des indemnités de chômage partiel en aidant les agriculteurs.

Coronavirus : l'agriculture a besoin de vous !


03.04.2020

Vous êtes en chômage partiel mais vous souhaitez contribuer à la gestion de la crise ?

Aidez les agriculteurs

Comme chaque printemps, les agriculteurs ont besoin de main d’œuvre pour récolter les fruits et les légumes. Cependant, cette année, le coronavirus a provoqué une crise. Pour éviter la pénurie alimentaire dans les supermarchés, il va falloir intensifier la production et la cadence. De plus, les agriculteurs doivent aussi penser à commencer les plantations de matière première qui seront disponibles à l’automne. Généralement, ces professionnels faisaient appel à des personnes étrangères qui viennent des pays voisins, ce qui n’est plus possible à cause de la fermeture des frontières européennes.

Le gouvernement appelle les personnes en chômage partiel à venir postuler à une offre d’emploi pour répondre à ces besoins immédiats et urgents, dans le respect des gestes barrières.

Ce qu’a prévu le gouvernement

Si vous êtes en chômage partiel, le gouvernement a tout prévu pour que vous puissiez cumuler vos indemnités. La loi du 23 mars 2020 vous permet de cumuler deux contrats de travail (votre emploi normal et votre contrat avec l’agriculteur). Avec l’accord de son employeur, l’employé peut cumuler deux salaires, mais il devra respecter un délai de prévenance de 7 jours avant de revenir à son travail initial. En conséquence, l’agriculteur aura l’obligation de libérer de respecter ce délai aussi. Évidemment, votre employeur et l’agriculteur ont l’obligation de vous fournir les moyens de vous protéger contre le risque de propagation.

Pour les entrepreneurs et les indépendants qui souffrent d’une baisse de salaire et pour qui le chômage partiel n’existe pas, il y a une possibilité de pouvoir recourir au fonds d’urgence mis en place par le gouvernement tout en ayant un contrat de travail avec un agriculteur.

Les offres d'emploi les plus récentes