Entretien d’embauche : préparez le second round

Youpi, vous avez tapé dans l'oeil du recruteur lors d'un premier entretien et vous allez rencontrer la direction ou le manager. Vous êtes si près du but mais à quoi devez-vous vous attendre au juste ?
Youpi, vous avez tapé dans l'oeil du recruteur lors d'un premier entretien et vous allez rencontrer la direction ou le manager. Vous êtes si près du but mais à quoi devez-vous vous attendre au juste ?

Vous postulez auprès d’une grande entreprise ? Dans ce cas, la personne qui a mené le premier entretien d’embauche était sans doute un responsable des ressources humaines ou un recruteur. Il y a donc de fortes chances pour que votre futur supérieur hiérarchique se joigne cette fois à l’entretien. Soyez dès lors prêt à répondre aux questions qu’il pourrait se poser : « Êtes-vous disposé à faire des heures supplémentaires ? Que feriez-vous si vous ne vous entendez pas avec votre collègue direct ? »

C’est le moment ou jamais d’obtenir une réponse à toutes vos questions

Par ailleurs, veillez aussi à avoir préparé des questions que vous souhaiteriez lui poser. Évitez à tout prix de poser les mêmes questions que durant votre premier entretien. Vous passeriez pour quelqu’un de peu créatif, voire de peu intéressé Voici quelques conseils utiles :

Renseignez-vous bien sur l’entreprise et votre futur poste

Lors d’un second entretien, il n’est pas rare que des questions vous soient posées sur ce que vous savez de l’entreprise, de ses activités et parfois même de ses filiales. Comme pour le premier entretien il est primordial de connaître son sujet car les moments d’hésitation trop fréquents et répétés sur des questions précises sont mal vus. Sans apprendre l’histoire de la compagnie par cœur, vous trouverez probablement un grand nombre d’informations sur le site internet de l’entreprise.
Par ailleurs, si la ou les personne(s) qui vous reçoivent seront vos futurs supérieurs hiérarchiques, ils peuvent s’attendre à ce que vous ayez une idée des tâches qui vous attendent. « Comment pensez-vous que votre journée s’organisera ? » ou « concrètement, quel travail pensez-vous accomplir avec nous ? » sont des questions auxquelles il faut être préparé. Loin d’être des questions pièges, elles servent surtout à évaluer si vous correspondez au poste vacant et à l’esprit de l’entreprise. C’est d’autant plus vrai si vous postulez pour un emploi faisant partie intégrante d’une équipe ou pour un poste sur du long terme.

Visualisez

Ne vous mentez pas et si vous pensez réellement être la bonne personne pour le poste demandé, n’hésitez pas à vous projeter dans l’entreprise. Non seulement vous gagnerez en confiance en vous face à vos potentiels supérieurs hiérarchiques ou collègues, mais certaines réponses à leurs questions viendront beaucoup plus naturellement. N’oubliez pas que si vous arrivez au second stade du recrutement, c’est que vous avez déjà passé une première sélection et que, par conséquent, vous avez votre place tout autant qu’un ou une autre. Montrez-vous déterminé et confiant en vos compétences, cela rassurera les recruteurs et vous y gagnerez. Attention à ne pas faire dans l’excès au risque de passer pour un arriviste trop ambitieux et ne perdez pas de vue la fonction de vos interlocuteurs par rapport à l’emploi demandé.

Montrez votre valeur ajoutée

Normalement on ne vous demandera plus vos qualités et vos défauts lors d’un second entretien. En revanche, pour se démarquer des candidats restant, essayez d’indiquer subtilement quelle valeur ajoutée vous pourriez apporter à l’équipe ou a l’entreprise que vous intégreriez. Cela nécessite évidemment de se renseigner en amont sur les activités du service auprès duquel vous postulez, quitte à y détecter des petits dysfonctionnements dont vous pourriez vous servir pour argumenter. Sans prétendre être la solution à tous les problèmes, il s’agit de montrer à votre interlocuteur que vous savez détecter quand quelque chose ne va pas et que vous pourriez contribuer à la solution.

Tirez-en vos conclusions

Un deuxième entretien d’embauche n’est pas seulement utile à l’employeur ; il l’est aussi pour vous. Maintenant que vous avez une nouvelle fois eu l’occasion d’explorer l’entreprise, vous pouvez projeter votre quotidien en tant qu’employé.

Certains éléments importants, tels que la vision de l’entreprise vis-à-vis des travailleurs, l’attitude de votre futur supérieur ou les conditions salariales vous ravissent ? Tant mieux. Mais si cela ne répond pas à votre souhait de carrière, tirez-en vos propres conclusions et informez l’entreprise dès le lendemain que vous n’êtes finalement pas intéressé par le poste.

Vous êtes absolument convaincu d’avoir trouvé l’emploi idéal ? Il ne vous reste plus qu’à croiser les doigts et à espérer que vous aurez convaincu votre employeur de vos qualités !

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/entretien-recrutement/preparer-le-second-entretien-embauche.cfm

Articles qui pourraient vous intéresser

Le B-A BA de la candidature par mail

Trop d'informations, mauvaise présentation et candidature négligée. Voici les plus fréquentes critiques des recruteurs pour les candidatures reçues par mail.