Les femmes ont-elles une place dans le secteur industriel ?

Les emplois du secteur industriel sont-ils mixtes ? Zoom sur un secteur qui va vers une féminisation de ses effectifs.
L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est un sujet d’actualité depuis 30 ans ! Et qui dit égalité, dit mixité des métiers. Qu’en est-il aujourd’hui dans le secteur industriel ? Son offre d'emploi est-elle toujours à prédominance masculine ?

Emploi dans le secteur industriel : évolution de la place des femmes

En 2012, selon l’INSEE, les femmes occupaient 28% des emplois de l’industrie. Malgré une forte évolution de ce pourcentage ces 20 dernières années, elles restent largement minoritaires. De plus, ces 28% se répartissent essentiellement dans trois sous-secteurs industriels : le textile-habillement où elles sont majoritaires avec 61%, suivi de l’industrie pharmaceutique où elles représentent 54% des effectifs et de l’agroalimentaire où elles occupent 43% des postes. Elles ne sont quasiment pas représentées dans les nombreux autres sous-secteurs que compte l’industrie. Et même dans un secteur comme l’agroalimentaire où l’on est presque à l’équilibre, les stéréotypes persistent… Les femmes travaillent à la fabrication de produits pour enfants, de bonbons, de chocolat et les hommes s’occupent de la transformation de la viande et de l’alcool !

Pour changer la donne, les lois se succèdent, mais les pouvoirs publics ont beau proclamer que tous les métiers sont mixtes, force est de constater que ce n’est pas encore vraiment le cas. Selon une étude menée par la DARES fin 2013 sur l’étendue de la ségrégation entre femmes et hommes dans le travail, il faudrait juste que la moitié des personnes en poste change de métier pour atteindre une réelle mixité professionnelle !

Mais ne soyons pas pessimistes, les choses évoluent certes trop lentement, mais dans le bon sens. Aujourd’hui, le secteur de l’industrie, dynamique et innovant, fait un réel effort de communication sur son offre d’emploi et sa volonté d’intégrer des femmes sur ses différents métiers. De plus en plus de jeunes femmes s’engagent dans des filières de formations scientifiques et techniques pour travailler demain dans l’industrie.

 

L’industrie, un secteur qui offre des carrières variées et qui veut ouvrir ses portes aux femmes

Alors, certes l’industrie communique et les premiers résultats se font ressentir dans le choix des formations des jeunes. Mais la force des stéréotypes est encore très présente, elle serait d’ailleurs à l’origine de l’inégalité professionnelle dans sa globalité. Non, tous les métiers de l’industrie ne nécessitent pas de porter un bleu de travail et d’avoir les mains sales. Encore aujourd’hui, ce secteur est trop souvent assimilé à la pénibilité, à la saleté et rebute les femmes qui s’orientent davantage vers les filières du tertiaire. Par ailleurs, il est toujours de croyance populaire que les métiers techniques sont réservés aux hommes !

Mais l’industrie peine à recruter et est notamment en manque d’apprentis. Les acteurs du secteur ont bien compris l’intérêt de féminiser leurs effectifs pour augmenter leur vivier de candidatures et les mentalités des recruteurs commencent à évoluer. Ainsi, de plus en plus d’actions sont menées au niveau national et sur les territoires pour sensibiliser les femmes aux différentes opportunités et aux carrières variées qu’offre l’industrie, comme en témoignent les différents événements organisés lors de la semaine de l’industrie.

 

La pénibilité du secteur industriel et l’évolution des conditions de travail

Outre les stéréotypes, cette ségrégation professionnelle que connait le secteur industriel vient aussi souvent d’un souci louable de protection de la femme face à la pénibilité de certains métiers. Rappelons tout d’abord que ce sont les femmes qui ont tenu l’industrie pendant la guerre. Mais, rappelons également qu’une hôtesse de caisse, un métier occupé à 80% par des femmes, enregistre en moyenne 700 articles par heure de travail et soulève 800 kg !

Par ailleurs, c’est un débat qui n’a plus vraiment lieu d’être car les conditions de travail de ce secteur ont largement évolué ces dernières décennies. Avec le progrès technique, la majorité des tâches est mécanisée et rares sont les métiers industriels d’aujourd’hui qui demandent une vraie force physique au quotidien, soi-disant incompatible avec la physiologie féminine.

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/recherche-emploi/les-femmes-dans-le-secteur-industriel.cfm

Articles qui pourraient vous intéresser

Travailler en Norvège

Vous souhaitez partir vivre en Norvège. Découvrez ce qu'il faut savoir pour trouver un emploi !

E-commerce VS Magasins

2012 a démontré avec force qu'Internet ne traduisait pas un désamour des Français pour les magasins. Bien au contraire.