Travailler au Royaume-Uni

Vous souhaitez travailler en Angleterre ? Découvrez tous nos conseils pour trouver un emploi !
Depuis le milieu des années nonante, l'économie et le marché du travail britanniques ont connu un développement très important par rapport à de nombreux autres pays européens.

Les habitants et leur pays

Le taux de chômage avoisine les 5%. Les conditions sont particulièrement favorables dans l’industrie des services, le secteur de la santé, les banques et les assurances ainsi que dans la branche des technologies de l’information et des télécommunications. Si l’anglais n’est pas votre langue maternelle, vous trouverez de bonnes opportunités dans les call centers. Une connaissance approfondie de l’anglais est toutefois requise dans tous les secteurs de l’industrie.

Au Royaume-Uni, les employés ont l’habitude d’aller boire un verre entre collègues après le travail. On ne paie pas uniquement son verre : tout le monde offre des tournées à tour de rôle. La vie sociale et le travail en équipe sont très importants au Royaume-Uni. Il en va de même des bonnes manières – dont la règle qui veut que les étrangers s’abstiennent de raconter des blagues sur les Britanniques. Ces derniers ont le sens de l’humour, certes, mais ils préfèrent que ce soient leurs compatriotes qui les taquinent. Les collègues et les supérieurs se font appeler par leur prénom et les relations sociales sont polies mais informelles.

Le coût de la vie est plus élevé au Royaume-Uni, et tout particulièrement à Londres, que dans de nombreux autres pays européens.

Citoyens de l’UE

Les ressortissants des Etats membres de l’UE sont autorisés à exercer n’importe quelle activité professionnelle au Royaume-Uni sans avoir à subir aucune discrimination par rapport aux résidents britanniques. Aucun visa, aucun permis de séjour ou de travail n’est nécessaire (excepté sur les Îles Anglo-Normandes et l’Île de Man). Les citoyens UE ne doivent pas non plus s’inscrire auprès de la police.

Les personnes qui séjournent plus de 6 mois au Royaume-Uni peuvent introduire une demande de permis de séjour afin d’être en mesure de prouver son lieu de résidence. Ceci n’est toutefois pas obligatoire.

Ressortissants de pays hors UE

Visa

Les ressortissants de pays hors UE qui entrent au Royaume-Uni dans le but d’y vivre ou d’y travailler ont besoin d’un visa d’entrée. Ils doivent également disposer d’un permis de travail et d’un permis de séjour. Les ressortissants de certains pays (USA, Commonwealth) n’ont pas besoin de visa d’entrée mais bien d’un permis de travail et d’un permis de séjour.

Permis de séjour

Les ressortissants de pays hors UE qui restent plus de 6 mois au Royaume-Uni ont besoin d’un permis de séjour. S’ils sont à même de subvenir à leurs besoins sans devoir recourir aux fonds de l’Etat, à l’aide sociale par exemple, ils ont droit à un permis de séjour de 6 mois. Les ressortissants de certains pays doivent également s’inscrire auprès de la police locale.

Les touristes ne sont pas autorisés à accepter un travail au Royaume-Uni. Si un demandeur d’emploi obtient un permis de travail, il reçoit aussi un permis de séjour limité. L’expiration du permis de séjour suit celle du permis de travail. Ce dernier a une validité maximale de 4 ans. Passé ce délai, le travailleur reçoit habituellement un permis de séjour permanent (établissement permanent).

Pour recevoir ce permis, il faut pouvoir justifier d’une résidence permanente au Royaume-Uni durant les 4 années écoulées (min. 9 mois par an).

Permis de travail

L’employeur doit introduire une demande de permis de séjour pour les ressortissants extracommunautaires. Le permis de travail ne vaut que pour un emploi bien déterminé. Si le contrat de travail change de quelque manière que ce soit, le permis de travail expire automatiquement. Les permis de travail sont délivrés par l’Overseas Labour Service (OLS), l’Agence pour l’emploi des étrangers, une sous-section du Department for Education and Skills. Bien que les représentants de l’industrie considèrent que l’OLS est favorable à l’économie, la loi impose à celle-ci de respecter un certain protectionnisme politique. Si un ressortissant UE peut occuper un poste offert à un ressortissant extracommunautaire, l’OLS ne délivrera pas de permis de travail à ce dernier.

Au départ, cette réglementation avait pour but d’éviter que le cheap labour ne pénètre en Europe. Aujourd’hui, cependant, ces lois empêchent des travailleurs qualifiés d’accéder aux marchés du travail européens. Néanmoins, le Royaume-Uni souffrant, à l’image de nombreux autres Etats membres de l’UE, d’une grave pénurie d’informaticiens, l’OLS délivre régulièrement des permis de travail dans ce secteur. Quoi qu’il en soit, il faut parfois compter jusqu’à six mois entre l’introduction de la demande de permis de travail et son obtention.

Tous les permis de travail expirent après une durée maximale de 4 ans. Passé ce délai, vous obtiendrez un permis de séjour permanent qui fait également office de permis de travail.

La législation du travail au Royaume-Uni

Assurance sociale

Toute activité professionnelle est assujettie à l’assurance sociale et vous devez vous inscrire auprès du département local de la sécurité sociale, qui vous délivrera un numéro d’assurance sociale. Vous devrez donner ce numéro à votre employeur, qui devra se charger de toutes les formalités ultérieures.

Les personnes dont le revenu n’atteint pas ₤75 par semaine sont exemptées de cotisations d’assurance sociale. Tous les autres travailleurs salariés sont tenus de verser 10% de leur salaire si celui-ci n’excède pas ₤585.

Au Royaume-Uni, les indépendants doivent aussi cotiser auprès de l’assurance sociale.

Assurance maladie

Le Royaume-Uni dispose d’un système de soins de santé national. La plupart des traitements médicaux sont gratuits pour les résidents du Royaume-Uni comme pour les touristes. Vous devez vous inscrire comme patient auprès du centre de santé local et auprès d’un médecin généraliste. Vous devez impérativement préciser au docteur que vous êtes assuré auprès du système de soins de santé national et que vous n’êtes pas couvert par une assurance privée étant donné que de nombreux docteurs proposent aussi des services privés. Les médicaments, les prothèses dentaires et les lunettes sont facturés. Le Ministère britannique de la Santé fournit des informations régulièrement mises à jour sur leur montant (cf. liens).

Impôts

Au Royaume-Uni, tous les travailleurs salariés paient des impôts. Toutefois, il existe des accords avec la plupart des pays européens afin d’éviter la double taxation. Vos revenus sont taxés selon trois taux d’imposition standard : 10%, 22% et 40%, selon le montant de vos revenus (moins les revenus exemptés d’imposition).

Chercher un emploi au Royaume-Uni

Agences

Dans toutes les grandes villes, les Jobcentres, des centres publics pour l’emploi qui dépendent de Jobcentre Plus, le service d’emploi national, vous aideront à trouver un travail. De plus, de nombreuses agences de recrutement privées et des consultants personnels offrent des services de recherche d’emploi et de ressources humaines.

Un autre moyen assez simple de trouver un travail au Royaume-Uni consiste à éplucher les petites annonces des journaux et des sites de recrutement. Les quotidiens nationaux comme The Guardian, The Independent, The Daily Telegraph, The Times et The Financial Times publient de nombreuses listes d’offres d’emploi, en particulier pour les postes spécialisés ou les fonctions de cadres. Vous trouverez également des offres de fonctions de managers dans l’hebdomadaire The Economist.

Candidature

Dans les Îles Britanniques, on n’a pas l’habitude de présenter d’épais dossiers de candidature. La plupart des candidatures ne contiennent qu’une lettre de motivation et un CV. Celui-ci doit être rédigé dans un style simple et commencer par les données les plus récentes (ordre chronologique inverse).

Vous pouvez envoyer des certificats et des diplômes, mais ils devraient être traduits en anglais. De même, vos résultats scolaires et universitaires devraient être traduits et convertis dans le système britannique. La plupart des CV indiquent aussi le nom de personnes de référence. Assurez-vous que ces personnes soient disponibles et qu’elles puissent parler de vous en termes élogieux. D’habitude, les candidatures ne s’accompagnent pas d’une photographie. La plupart des sociétés vous demandent de remplir un formulaire de candidature avant de vous inviter à un entretien.

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/travailler-a-l-etranger/emploi-angleterre.cfm

Articles qui pourraient vous intéresser