Travailler en Finlande

Vous souhaitez partir vivre en Finlande ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir pour trouver un emploi
La Finlande est une république qui fait partie de l'Union européenne depuis 1995. Environ 5,2 millions d'habitants peuplent ce pays qui est bien développé au niveau industriel et qui est fort ouvert aux nouvelles technologies.

Vous ne verrez nulle part ailleurs autant de GSM et de connexion Internet par personne. Il n’est donc pas très surprenant d’apprendre que le monde des affaires en Finlande est très orienté vers la technologie de l’information et de la communication. Les secteurs les plus importants sont l’engineering, l’industrie métallurgique et le travail du bois.

La population et la culture

La Finlande est une république qui fait partie de l’Union européenne depuis 1995. Environ 5,2 millions d’habitants peuplent ce pays qui est bien développé au niveau industriel et qui est fort ouvert aux nouvelles technologies. Vous ne verrez nulle part ailleurs autant de GSM et de connexion Internet par personne. Il n’est donc pas très surprenant d’apprendre que le monde des affaires en Finlande est très orienté vers la technologie de l’information et de la communication. Les secteurs les plus importants sont l’engineering, l’industrie métallurgique et le travail du bois. Les étudiants finlandais arrivent souvent plus loin que leurs collègues des autres pays, et le système finlandais d’éducation est un exemple sur le plan international. Les langues officielles de la Finlande sont le finnois et le suédois mais la plupart des personnes parlent également très bien l’anglais.

Les Français en Finlande

En tant que citoyen d’un pays membre de l’UE, vous pouvez rester trois mois en Finlande pour y travailler ou pour y chercher du travail. Vous ne devez demander un permis de séjour que si vous souhaitez y rester plus de trois mois. Cette demande de permis de séjour peut se faire auprès de tous les bureaux de police régionaux. Vous devez être en possession d’une carte d’identité valide, d’une photo au format du passeport et d’une lettre de votre employeur attestant que vous travaillez. Si vous travaillez en tant qu’indépendant, vous devez être capable de présenter les documents d’enregistrement de votre affaire ou une autre preuve.

Dès que vous aurez demandé un permis de séjour, vous recevrez une confirmation de cette demande. Une décision vous arrivera endéans les 6 mois : vous recevrez un permis de séjour soit pour la durée de votre contrat de travail, soit pour une période de 5 ans. Vous recevrez également un numéro d’identification dont vous aurez besoin pour toutes vos futures demandes de documents officiels. Le permis de séjour vous sera accordé uniquement si vous apportez la preuve que vous gagnez suffisamment et que vous ne serez pas à la charge de la sécurité sociale finlandaise. Votre adresse permanente doit être transmise à votre bureau d’enregistrement local au plus tard une semaine après que vous y ayez emménagé.

Reconnaissance des diplômes et attestations

Pour faire reconnaître vos diplômes et attestations en Finlande, vous devez contacter le service national de l’Enseignement. Votre diplôme doit absolument être reconnu si vous sollicitez pour un job dans le secteur public où un certain grade est exigé dans votre diplôme de l’enseignement supérieur (pour une formation de 3 ans minimum). Dans le secteur privé, une reconnaissance de diplôme n’est la plupart du temps pas nécessaire, excepté pour certaines fonctions régularisées. Dans ce cas, vous devez vous adresser à l’instance de régularisation de cette activité particulière.

Chercher un job et solliciter

Il existe aussi des sites de jobs en Finlande. En général, vous pouvez trouver un job en Finlande via les mêmes canaux que dans les autres pays de l’Union européenne. Il existe au total 200 bureaux de placement en Finlande qui couvrent 70% des postes vacants. Pour trouver un job en Finlande, vous pouvez vous adresser à l’un de ces bureaux. Vous pouvez vous adresser au département finlandais pour l’emploi pour obtenir leurs données de contact.

Droit du travail

Les heures de travail en Finlande sont limitées à huit heures par jour et 40 heures par semaine. On peut uniquement vous demander de prester des heures supplémentaires si vous avez dit à l’avance que vous étiez prêt à le faire et si vous ne dépasser pas un maximum de 138 heures supplémentaires prestées en quatre mois. Votre employeur doit vous payer plus pour ces heures et il doit tenir le nombre d’heures supplémentaires à l’oeil. Durant la première année, vous avez droit à deux jours de congé par mois et à partir de la deuxième, à deux jours et demi. Les indemnités de congés payés sont réglées normalement.

Les employés qui sont parents reçoivent également des vacances pour prendre soin de leurs enfants. Il existe des congés de maternité, des congés spéciaux de maternité, des congés de paternité, des congés parentaux, des congés sociaux et des congés sociaux à mi-temps ou temporaires. Après de telles absences, l’employé a le droit de reprendre son ancienne fonction ou une fonction similaire.

Tous les habitants de Finlande doivent payer des impôts sur tout ce qu’ils gagnent.

Assurance maladie et sécurité sociale

C’est le devoir de la sécurité sociale d’aider tous les assurés en cas d’invalidité, maladie, accident, perte d’emploi ou du décès du chef de famille.

En Finlande, ce sont les services locaux qui sont les premiers responsables pour la sécurité sociale et l’assurance maladie. Les services sociaux tels que les soins aux personnes âgées et/ou personnes responsables d’un handicapé, et l’accueil des enfants sont les tâches du service social de la commune. Les soins de médecine générale sont prévus par les centres de santé qui sont fondés par une ou plusieurs communes ensemble. Il existe également des centres privés de soins de santé. La sécurité sociale finlandaise prévoit deux systèmes de pension obligatoires, d’une part une pension publique qui dépend de votre lieu de résidence et d’autre part une pension qui dépend de ce que vous avez gagné lorsque vous travailliez encore. Cette dernière est la plupart du temps payée par un fond de pension privé auprès duquel votre employeur a cotisé. En tant qu’indépendant, vous devez cotiser vous-même auprès d’un fond de pension. Les employeurs doivent également assurer leurs employés contre les accidents et la perte d’emploi.

Pour pouvoir réclamer ces avantages sociaux, vous devez être inscrits au registre de la population de Finlande et vous devez avoir votre propre numéro de sécurité sociale. Chaque bureau local de l’institut des pensions fournit des documents spéciaux avec lesquels vous pouvez demander une inscription au système de sécurité sociale. Vous devez simplement présenter vos papiers d’identité et après une courte procédure, vous pouvez bénéficier de tous les avantages d’une assurance maladie.

Original link :http://www.stepstone.fr/Conseils-de-carriere/travailler-a-l-etranger/emploi-finlande.cfm

Articles qui pourraient vous intéresser

L’immobilier, vers une révolution numérique

Impossible de passer à côté du numérique dans une société où les consommateurs recherchent constamment les dernières innovations aptes à leur faciliter la vie. Visites dématérialisées, simulations en ligne, concept stores… découvrez comment le secteur immobilier a su combiner proximité physique et virtuelle !

Travailler en Irlande

Depuis les années '90, l'Irlande connaît une des plus importantes croissances économiques d'Europe.